L’immobilier en Espagne et ses opportunités à saisir

1556
Partager :
plage-costa-del-sol-soleil

plage-costa-del-sol-soleilSoleil agréable tout au long de l’année, belles plages de sable fin, magnifiques trésors culturels ou encore greens de golf plus impressionnants les uns que les autres: voilà ce dont les touristes peuvent profiter lors de leurs vacances en Espagne. Mais pourquoi ne pas aller plus loin et investir dans l’immobilier espagnol et ses opportunités à saisir ? 

Petit retour en arrière: au début des années 2000, l’Espagne est prise d’une frénésie dans le domaine de la construction et, chaque année, il sort de terre autant de biens immobiliers en Espagne qu’en France, au Royaume-Uni et en Allemagne réunis. Malheureusement, cette fièvre de l’immobilier va connaitre un coup d’arrêt vers 2007-2008 avec la bulle immobilière espagnole. Conséquence: les prix de l’immobilier vont descendre, descendre et encore descendre jusqu’au milieu de l’année 2014 où on assiste à une stabilisation du marché.

A lire également : Informations utiles sur l’ESTA USA

D’après les statistiques, les biens immobiliers espagnols ont connu une baisse moyenne de leurs prix située aux alentours de 40% entre 2007 et 2014.

De nombreuses opportunités à saisir en Espagne

Si les prix des biens immobiliers espagnols ont commencé à stagner dans le courant de l’année 2014 puis qu’ils ont remonté petit à petit au début de l’année 2015, il est encore possible de trouver des appartements, des bungalows, des maisons et des villas à des prix défiants toute concurrence dans la péninsule ibérique (et plus précisément dans les régions prisées de la Costa del Sol ou de la Costa Blanca).

A lire en complément : Virus Zika : quels impacts sur le tourisme français aux Antilles et en République dominicaine ?

Par rapport à des biens immobiliers identiques situés en France, les biens espagnols sont bien plus intéressants et c’est pour cette raison que les investisseurs européens n’hésitent pas à investir en Espagne. A titre d’exemple, au premier trimestre de l’année 2015, la part des acquisitions réalisées par des étrangers en Espagne représentait pas moins de 12,2% des acquisitions immobilières. Parmi les nationalités qui y investissent le plus, on trouve par exemple le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, la Belgique ou la Suède.

Source: Registradores de Espagña

La crise du Covid-19 a-t-elle impacté le marché immobilier espagnol ?

La crise sanitaire du Covid-19 a eu un impact significatif sur l’économie espagnole, y compris sur le marché immobilier. L’année 2020 a été marquée par une baisse des ventes de biens immobiliers en Espagne. Effectivement, selon les données officielles publiées par l’Institut National de la Statistique Espagnole (INE), au troisième trimestre de l’année dernière, les ventes ont chuté de 21% comparativement à la même période en 2019.

Cette situation ne doit pas être considérée comme une tendance générale et durable. Au contraire, certains experts estiment que c’est plutôt une opportunité pour investir dans des biens immobiliers en Espagne à moindre coût. Les prix ont légèrement baissé durant cette période et il est possible d’en profiter pour réaliser des acquisitions intéressantes.

Le gouvernement espagnol a mis en place plusieurs mesures visant à stimuler l’économie et notamment le secteur immobilier. Cela inclut notamment la suppression temporaire des taxes liées aux transactions immobilières ainsi que des subventions destinées aux projets d’amélioration énergétique.

Cette crise sanitaire n’a donc pas empêché les investisseurs étrangers de continuer à s’intéresser au marché immobilier espagnol.

Les régions d’Espagne les plus attractives pour l’investissement immobilier

L’Espagne est un pays aux multiples facettes, avec des villes et des régions offrant chacune leur charme et leurs particularités. Les opportunités d’investissement immobilier varient donc en fonction de la localisation du bien.

Parmi les villes les plus attractives pour l’investissement immobilier, on retrouve Madrid, la capitale espagnole. Cette ville dynamique offre une grande variété de biens immobiliers allant des appartements modernistes aux lofts chics dans le centre-ville. Malgré les prix relativement élevés par rapport à certaines autres villes, Madrid reste une valeur sûre pour réaliser un investissement.

Autre ville phare d’Espagne : Barcelone. Célèbre pour sa culture cosmopolite, cette cité catalane attire depuis longtemps les investisseurs étrangers souhaitant acquérir un bien immobilier dans une zone attractive et touristique. Les quartiers tels que Barceloneta ou Gracia sont particulièrement prisés.

Les îles Baléares constituent aussi une région très convoitée pour l’investissement immobilier. Majorque, Minorque ou encore Ibiza sont particulièrement appréciées grâce à leur climat agréable toute l’année ainsi qu’à leurs paysages exceptionnels. Si vous êtes tenté par ces îles paradisiaques mais ne souhaitez pas y vivre tout au long de l’année, il est possible d’envisager la location saisonnière comme alternative intéressante.

Notons que la Costa del Sol, située sur la côte sud de l’Andalousie, est aussi une région très attractive pour l’investissement immobilier. Les villes telles que Marbella ou Estepona sont particulièrement prisées grâce à leurs plages de sable fin et leur climat exceptionnel. Ces zones offrent un large choix de biens immobiliers allant des maisons mitoyennes aux villas luxueuses avec vues sur la mer.

Selon vos attentes et votre budget, il y a de nombreuses opportunités d’investissement immobilier en Espagne. Que ce soit dans les grandes villes ou les îles paradisiaques, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels pour vous accompagner dans votre projet d’acquisition.

Partager :