Etude: Le soleil aurait-il une influence positive sur la fertilité ?

1814
soleil-ciel-bleu

soleil-ciel-bleuC’est une étude menée par des scientifiques de Centre Hospitalier Universitaire de Gand (Belgique) qui l’annonce: le fait d’être exposé au soleil entre 4 et 6 heures par jour pourrait augmenter les chances de concevoir un enfant de 35%. Pour les scientifiques, les apports en vitamines D et en mélatonine expliqueraient ce résultat.

Dans le but d’obtenir ces résultats, le groupe de scientifiques belges a étudié et analysé les résultats de 6000 fécondations in vitro (FIV) réalisées sur une période de six ans. A partir de là, les scientifiques emmenés par le docteur Frank Vandekerckhove ont comparé les taux de réussite aux conditions météorologiques telles qu’elles étaient lors du mois précédent le traitement. Résultat: lors des périodes les moins ensoleillées, le taux de naissance se situait aux alentours de 14% alors que lorsque les périodes de beau temps sont arrivées, ce taux est monté à 19%.

A voir aussi : Les vendanges: Le job autour des vins

Entre 4 et 6 heures d’exposition au soleil pour améliorer la fertilité

D’après les résultats de l’étude (qui a été présentée au Congrès de la Société européenne de la reproduction humaine), la fertilité s’améliorerait à partir du moment où nous sommes exposé entre 4 et 6 heure par jour au soleil. Au-delà de cette durée, le taux de naissance stagne.

Pour le docteur Frank Vandekerckhove, l’auteur principal de l’étude, la fertilité des femmes qui subisse un traitement de fécondation in vitro augmente de 35% lors des périodes d’ensoleillement mais ces conclusions ne sont pas limitées à ces couples. En effet, d’après le docteur Vanderkerckhove, les couples qui cherchent à concevoir un enfant de manière naturelle ont également davantage de chances d’y parvenir lors des périodes d’ensoleillement car la vitamines D et la mélatonine influencent la qualité des ovules mais aussi le cycle de reproduction de la femme et de l’homme !

A lire également : Quels sont les différents types de panneau obligation ?

Pour augmenter leurs chances d’avoir un enfant, les couples peuvent également se tourner vers la prise de compléments alimentaires qui boostent la fertilité !

Source

Les bienfaits de la vitamine D sur la fertilité

Au-delà de son rôle dans la régulation du cycle de reproduction, la vitamine D a aussi d’autres bienfaits sur la fertilité. Cette dernière est essentielle pour maintenir une bonne santé osseuse et musculaire, ainsi qu’un système immunitaire fort.

C’est pourquoi, les femmes enceintes sont souvent prescrites des compléments de vitamine D par leur médecin. Effectivement, cette vitamine contribue à éviter certains problèmes comme le rachitisme chez l’enfant ou encore la déminéralisation osseuse chez l’adulte.

D’autre part, selon plusieurs études scientifiques menées ces dernières années, un taux suffisant de vitamine D aurait aussi un impact positif sur la qualité des ovules chez les femmes désireuses de concevoir un enfant.

Les hommes eux aussi sont concernés car il semblerait que cette même vitamine améliorerait aussi leur production de spermatozoïdes ! Source

Les risques d’une exposition prolongée au soleil pour la fertilité

Bien que l’exposition au soleil puisse avoir des effets bénéfiques sur la fertilité, pensez à ne pas négliger les risques d’une exposition prolongée et sans protection. En effet, une surexposition aux rayons UV peut causer des dommages irréversibles à la peau et augmenter le risque de développer un cancer cutané.

Certains produits chimiques présents dans les crèmes solaires peuvent interférer avec le fonctionnement hormonal du corps et impacter négativement la fertilité. Pensez à bien choisir votre protection solaire en optant pour des produits naturels ou bio.

Rappelez-vous que chaque individu réagit différemment à l’exposition au soleil en fonction notamment de son type de peau, mais aussi selon ses antécédents médicaux. Les personnes souffrant, par exemple, d’insuffisance rénale doivent être particulièrement vigilantes, car elles sont plus sujettes aux problèmes liés à une carence en vitamine D.

Si une exposition modérée au soleil peut être bénéfique pour améliorer la fertilité grâce à la production accrue de vitamine D qu’elle engendre, il est crucial d’en connaître les limites afin d’éviter tout risque pour sa santé reproductive comme pour son organisme global.