Aire de jeux : “Je joue donc je suis”

129
Partager :
Aire de jeux : "Je joue donc je suis"

Si la campagne promet des champs à perte de vue et des sous-bois par dizaines, les possibilités d’amusement en ville sont considérablement réduites. Cependant, qu’il vive à la ville ou à la campagne, un enfant a besoin de se défouler. C’est là qu’interviennent les aires de jeux. Grimper, courir, rire aux éclats, se balancer, dégringoler, crier, sauter, se cacher,…: l’aire de jeux, c’est l’aventure

Aire de jeux : "Je joue donc je suis"

A lire également : Trouver un serrurier à Lyon 3

S’inventer une vie de pirate téméraire depuis le haut d’un toboggan aux allures de bateau, s’imaginer persécuté par des monstres depuis une cachette ultra discrète que nous ne révélerons pas même ici, se lancer des défis aussi improbables que celui de ne pas toucher le sol sous prétexte d’être happé par des crocodiles affamés ou réduit en cendres par la lave échappée d’un volcan en éruption, l’aire de jeux promet des aventures aussi folles qu’inventives. Ces péripéties rocambolesques constitueront à l’avenir quelques-uns de nos plus beaux souvenirs: c’était le bon temps!

À l’heure où nos jolies petites têtes blondes passent la majorité de leur temps les yeux directement rivés sur les écrans, il est aujourd’hui plus important que jamais de donner l’occasion à leur esprit de se laisser aller à ce type d’amusement. Oubliés jeux vidéos, émissions télévisées et autres distractions technologiques, place au plus beau des outils: l’imagination.

A découvrir également : Les effets du sport sur la santé

Donnez l’occasion à vos enfants de vivre ces si belles aventures en les emmenant s’épuiser au sein d’une aire de jeux!

La sécurité: oui, l’ennui: non

Vous rappelez-vous ce temps où nous avions quartier libre dès les devoirs bouclés et ce jusqu’au coucher du soleil? Nous vagabondions alors des heures durant Dieu seul sait où sans que nos parents ne s’inquiètent le moins du monde (ou du moins ne le laissent transparaître…). Si les éraflures et autres bobos étaient parfois de la partie, l’amusement était toutefois à son apogée.

Aujourd’hui, nos enfants vivent quasiment dans un monde aseptisé. “Ne monte pas trop haut”, “attention”, “va moins vite”, “reviens, tu es trop loin”,…: des paroles souvent entendues. À tort? À raison? Le monde n’est certes plus ce qu’il était. Certaines précautions sont donc légitimes si pas nécessaires. Mais reste-t-il encore une place pour l’insouciance, pour l’amusement? Heureusement, les aires de jeux sont le carrefour de la sécurité et de l’aventure.

Risqués, les différents modules n’en restent pas moins surs. Ils permettent aux petits et aux plus grands d’évaluer leurs limites, de dépasser leurs peurs avec l’assurance pour leurs parents que les revêtements de sols spécifiques assureront leur devoir en cas de dérapage.

Alors, l’aire de jeux, on y va quand? 😉

Partager :