Ce qu’il faut savoir sur l’utilisation de l’huile essentielle

35
Partager :

Face à des nuisances permanentes qui se manifestent au quotidien, dont le bruit, la pollution, le stress…, on a tous besoin de soulager nos tensions à l’aide de l’aromathérapie par exemple. Afin de rester en bonne santé, savoir reconnaître et accepter ses désirs est indispensable, en d’autres termes, le corps doit se récupérer lorsqu’il est fatigué. L’esprit doit être aussi vidé notamment quand les difficultés se succèdent. Pour que l’organisme puisse retrouver son équilibre, des soins complètement naturels sont toujours si appréciés particulièrement par l’usage des huiles essentielles bio. Néanmoins, il convient de savoir les précautions et les applications de ce produit bio.

Les précautions nécessaires pour les femmes enceintes

Certains éléments aromatiques sont à tenir en compte avant d’utiliser les huiles essentielles bio notamment pour les femmes enceintes. Plus précisément, les cétones terpéniques et les molécules aromatiques ostrogène-like ne sont pas conseillées lors de la grossesse. On peut y trouver par exemple dans les huiles essentielles d’anis, de badiane ou de fenouil. En effet, pendant les trois premiers de la grossesse, il est fortement recommandé de ne pas utiliser ce produit bio. Si possible, il faut en équilibrer son usage à des soins pointus ou de courte durée. Par ailleurs, il faut que ces produits soient offerts par les personnes de confiance ayant la maîtrise parfaite de ces huiles (thérapeutes, pharmaciens, aromatologue…)

L’âge idéal pour appliquer les huiles bio sur des enfants

À vrai dire, cela dépend de la catégorie de l’huile essentielle, de la substance dans laquelle elle est introduise et de sa concentration finale. Pourtant, depuis l’âge de 1 à 2 mois, il est possible d’appliquer les huiles de massages composés par des huiles essentielles apaisantes, digestives et balsamiques. À ce titre, la concentration finale ne doit pas aller au-delà de 1 à 2%. Mais on peut aussi en appliquer avec une crème pour les fesses du bébé ou de la formuler pour le bain de vos nourrissons. Néanmoins, sauf si vous maîtrisez adéquatement l’usage de ce produit, il est recommandé d’acheter des produits finis très efficaces et particulièrement dédiés pour les enfants.

Pour les bébés de 9 à 10 mois, vous pouvez multiplier progressivement la quantité de l’huile essentielle à appliquer sur votre enfant, par exemple, lors de massage ou sous forme de suppositoires. La composition finale peut donc développer selon le besoin vers 5 à 6%. Lorsque vos enfants atteignent l’âge de 3 ans, vous pourrez mélanger une ou deux gouttes de l’huile bio dans un substrat réservé à être ingéré.

Partager :