Tous les traitements de la hernie discale

117
Partager :

hernie-discaleAu cas où le médecin vient de diagnostiquer la présence d’une hernie discale, il vous recommande plusieurs traitements avant de favoriser la chirurgie. Tout d’abord, il préconise les méthodes douces avant d’utiliser les astuces fortes. Pour trouver les traitements efficaces pour soigner la hernie discale, vous pouvez lire les articles du site  www.operationherniediscale.fr. Il est un site inévitable pour divulguer aux internautes les astuces pour apporter un soulagement à cette maladie courante de l’homme moderne.

D’un repos total du dos et des traitements médicamenteux

Pour soigner le mal de dos, vous devez tout d’abord vous mettre au repos. Votre dos doit être à plat et vous devez renoncer aux comportements à risque. Ces quelques astuces peuvent apporter un soulagement immédiat à votre mal de dos. De plus, l’inflammation peut être réduite. Toutefois, ces gestes ne doivent pas dépasser 2 à 3 jours, car l’immobilité peut causer l’affaiblissement des muscles du dos. L’inaction du corps en générale et du dos en particulier peut compromettre la mobilité normale des articulations de la colonne lombaire.

A voir aussi : Comment bénéficier d’une aide financière en prenant soin des personnes âgées ?

Une bonne stabilité de la colonne vertébrale

Pour bien traiter la hernie discale, vous devez également offrir une bonne stabilité de votre colonne vertébrale. Lorsque vous avez l’habitude de vous coucher sur le côté, vos genoux doivent se replier. N’oubliez pas de déposer un oreiller sous la tête et un autre entre les genoux. Au cas où vous avez le confort lors d’une position couchée sur le dos, n’utilisez pas d’oreiller sous la tête et mettez un ou plusieurs oreillers sous les genoux. Vous pouvez également utiliser des applications de glace à la colonne. Elles doivent être posées près de la hernie. Cette application minimise la douleur. Vous alternez cette application de glace avec des bains chauds. Les traitements médicamenteux ne doivent pas être sous-estimés. Employez des analgésiques, des anti-inflammatoires ou des relaxants musculaires.

Partager :