L’industrie de la joaillerie en 2020, un avenir aux multiples facettes

505
Partager :

la-joaillerie-en-2020

Malgré la morosité économique, le secteur de la joaillerie se porte plutôt bien. En effet, les tendances observées ces dernières années dans le secteur de l’habillement semblent se transposer dans le secteur de la joaillerie. Du coup, l’industrie semble promise à un grand avenir avec des ventes mondiales qui s’élèvent désormais à 148 milliards d’euros. D’ici 2020, on estime que le marché pourrait atteindre les 250 milliards d’euros de ventes.

Lire également : Normes professionnelles expert comptable

Un dynamisme proportionné à la rapidité de sa croissance

Il faut dire que les changements qui sont observés depuis quelque temps vont de pair avec la situation qui s’est engagée tant au niveau du comportement des consommateurs qu’au niveau de l’industrie elle-même. En effet, les joaillers, tel que la bijouterie chopard Marseille ne sont plus en mesure de travailler comme avant et espérer prospérer. Ils doivent se montrer beaucoup plus attentifs aux tendances du marché. Sinon, ils risquent de se retrouver derrière les concurrents les plus réactifs.

Pour le moment, l’évolution du secteur de la joaillerie se fait à travers 5 tendances qui ont façonné l’industrie aussi l’industrie de l’habillement. On a d’abord l’internationalisation, la concentration, l’essor des produits de marque, le paysage renouvelé des canaux de distribution ou encore la consommation hybride.

A voir aussi : Pourquoi communiquer avec un sac publicitaire

Internationalisation des marques et concentration de l’industrie

C’est un processus qui a démarré depuis les années 80, mais qui porte ses fruits aujourd’hui. D’abord, ce sont les marques de vêtements telles que H&M et Mark&Spencer qui ont entamé le processus. Les vêtements sont surtout devenus une activité véritablement mondialisée. Tout laisse croire que le secteur de la joaillerie devrait suivre la même voie. Essentiellement locales, les marques de joaillerie ne devraient plus se contenter des 12% des parts du marché mondial qui leur sont attribuées en ce moment. Pour le moment, en termes de vente, l’industrie de l’habillement double celle des bijoux.

L’essor des grandes marques de bijoux

Les articles de marque représentent aujourd’hui plus de 60% des ventes en magasin. Certes, les bijoux de marque représentent seulement 20% du marché mondial des bijoux, il faut dire que leur volume de vente a doublé depuis 2003. Toutefois, il faut dire que 3 types de consommateurs stimulent l’essor des bijoux de marque à la bijouterie chopard Marseille : les nouveaux riches, les consommateurs des marchés émergents qui font plus confiance aux marques traditionnelles et les jeunes consommateurs. Chaque joaillier devra surtout renforcer et différencier ses marques en misant sur des conceptions uniques et distinctives.

Partager :