Léa Elui : première influenceuse de France

15
Partager :

Léa Elui a commencé à être active sur les réseaux sociaux en 2017, à ses 16 ans, mais c’est en 2019 qu’elle devient une petite star française. C’est une des premières influenceuses de France et c’est une des personnalités françaises les plus suivies. Si vous êtes un grand utilisateur de Tik Tok, son nom ne doit pas vous être nouveau, mais apprenons un peu plus sur cette jeune femme.

 

A lire également : Madison Bailey (Outer Banks) : biographie de l'actrice Américaine

Léa Elui, la danseuse du ventre

Léa Elui est une jeune femme qui est née le 4 janvier 2001 à Chambéry. C’est une très jeune femme, mais c’est une grande influenceuse française. C’est une danseuse orientale et elle se débrouille bien dans cette discipline. En 2016, elle commence alors à s’afficher sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram et sur TikTok, en diffusant des vidéos.

Sur ces plateformes, le nombre de ses abonnés augmente petit à petit et elle séduit le public francophone, mais aussi anglophone. Léa Elui sait danser, mais elle fait aussi des vidéos de lip-sync et dans ces vidéos. On peut constater que son physique joue aussi dans la balance.

A lire également : Des circuits individuels pour découvrir Andalousie

Son arrivée sur les réseaux sociaux

Ce n’est pas un hasard si Léa Elui fait des vidéos et les poste sur les plateformes sociales. Si on se réfère à son histoire, la jeune fille confie avoir été victime de harcèlement scolaire au collège et au lycée. Elle qualifie la situation d’ « histoires d’adolescentes assez banales », mais qui l’a quand même marquée. C’est ceci qui l’a poussé à démarrer cette activité.

Dans ses débuts, en 2016, Léa Elui dansait et se filmait pour s’amuser et pour se changer les idées. À l’époque, on avait encore Musical.ly et non TikTok. Elle faisait également quelques vidéos humoristiques et des vidéos de tuto de coiffure et de maquillage qu’elle postait sur Instagram et sur YouTube. Ce fut le début d’une carrière d’influenceuse.

Pour ses productions, elle a décidé de parler anglais seulement et ce, même si elle est française. Elle explique ce choix de langue par le fait qu’un bon nombre d’utilisateurs français lui envoyaient des messages désobligeants. À ses débuts même, elle niait être française. Aujourd’hui, elle utilise toujours l’anglais dans ses vidéos sur TikTok, mais elle accepte bien sa nationalité.

Lorsqu’elle a commencé ces vidéos, Léa Elui n’avait pas un grand monde derrière elle. Elle le faisait d’ailleurs pour s’amuser, mais elle a très vite conquis le public. En une année, elle passe de 100 000 abonnés à un million d’abonnés.

Léa Elui, une vraie star sur TikTok et sur Instagram

Aujourd’hui, personne ne peut nier le succès de la jeune femme. En mai 2021, elle comptait 15,3 millions d’abonnés sur TikTok, un chiffre qui fait d’elle une des personnalités françaises les plus suivies. Si elle dépasse les 15 millions d’abonnés, c’est qu’elle a également un public international qui est derrière elle. Ça fait déjà quelques années que Léa Elui poste des vidéos de danse sur les réseaux, mais elle ne manque encore pas d’idées. Elle présente à chaque nouvelle vidéo de nouvelles tenues et chorégraphies.

Léa Elui est aussi très active sur Instagram pour ses 11 millions d’abonnés. Elle est présente sur cette plateforme presque tous les soirs pour répondre aux commentaires. C’est aussi ici qu’elle gagne plus sa vie, autrement dit, c’est son terrain de jeu en tant qu’influenceuse. Elle y fait la promotion de différents produits et services. À travers ses vidéos, elle essaie aussi de placer quelques mots sur les sujets qui lui tiennent à cœur comme le harcèlement scolaire ou le body positive.

Au-delà des réseaux sociaux …

Léa Elui est allée au-delà du cercle des réseaux sociaux. En 2019, on l’a vu sur M6 dans le magazine « Story : des vies hors-norme ». Elle a également été aux côtés de Guillaume Pley sur YouTube dans la vidéo La casa de Papel, opération : 2 millions. La danseuse a aussi été contactée par Sofiane Ledhem pour le tournage du clip de « comme un singe ».

Partager :