Les vendanges: Le job autour des vins

266
Partager :

Besoin de prendre l’air? Envie de nature?

Vins de bordeaux

Entourez vous de vins

Nombreuses sont les personnes qui désirent travailler en job d’été mais les jobs traditionnels n’inspirent pas tous le monde. Les vendanges n’est pas un job comme les autres en voici quelques raisons.

A lire en complément : Assurance automobile provisoire : opération

Plusieurs régions sont propices aux vendanges, la Gironde, le Rhône-Alpes, Rhône, Drôme, Loire, Champagne…

Tous les ans, le mois de septembre offre des jobs dans les vignoble de toute la France afin de travailler en plein air dans les vignes et de ce fait participer à la création de grand crus, de vins spiritueux comme le champagne, avec une découverte sur le monde des vins.

Lire également : Domiciliation, location de bureaux, permanence téléphonique…astuces pour bien choisir

En apprendre plus sur www.mondovino.com

porteur-vendange-vins

Les viticulteurs sont à la recherchent de personnel de la fin du mois d’août jusqu’au mois d’octobre pour certaines régions, les métiers les plus fréquents sont les métiers de coupeurs et de porteurs, dans tous les cas l’expérience est enrichissante d’un point de vue humain mais aussi culturel (découvrir d’autres cultures, participer à une tradition bien française, en apprendre plus sur le vin biologique…). Cependant, il ne faut pas oublier la pénibilité du métier en raison des terrains escarpés et de la position de travail.

La rémunération quant à elle reste dans la logique des jobs étudiants: le S.M.I.C
Un porteur pourra lui se voir payer d’avantage en fonction de la pénibilité du poste (environ 15% de plus que le poste de coupeurs).

Pour pouvoir travailler dans les vendanges, pas besoin de qualification particulières, vous devez seulement être agé au minimum de 16 ans mais il est conseillé de ne pas y travailler avant l’âge de 18 ans. Pour finir, l’avantage supplémentaire consiste dans l’hébergement chez le viticulteur dans la plupart des cas afin de faciliter le recrutement et la disponibilité des saisonniers.

Alors? Prêt pour les vendanges?

Partager :