Logistique : la pénibilité du travail, un enjeu majeur

52
Partager :
Logistique

Ces dernières années, le secteur de la logistique a connu une croissance exponentielle avec l’essor du commerce en ligne. Les salariés du secteur sont soumis à des cadences très soutenues. Les entreprises cherchent à s’adapter et tenir compte des préoccupations des employés. Explications.

Brice, 26 ans, n’a pas une minute à perdre. Au volant de sa camionnette, il doit livrer une cinquantaine de paquets dans la journée. Un rythme soutenu pour ce Breton qui vit à dans la banlieue de Rennes. « Lorsque je livre mes paquets, je ne peux pas me permettre de rester trop longtemps. L’opération ne doit prendre que quelques minutes », explique le jeune homme en croquant dans son croissant.

A découvrir également : L’ubérisation de la médecine est en marche

Livrer le maximum de colis

L’enjeu pour Brice, comme pour des milliers de livreurs en France, est de ne pas ramener de colis au dépôt. « Ma hantise, c’est de ne pas pouvoir déposer mon paquet car la personne est absente et de devoir revenir plus tard », signale le jeune homme.

La plupart des entreprises de commerce en ligne se font un point d’honneur à livrer dans des délais très courts. La pression est forte sur les livreurs. De plus en plus de salariés demandent à ce que cette pénibilité soit prise en compte et que le planning soit allégé. Chez les transporteurs, la réflexion avance mais beaucoup reste à faire. Avant d’être livrés, les colis sont prélevés dans de grands hangars en périphérie des grandes villes.

A voir aussi : Qu’entend-on par prêt à tempérament?

Une fourmilière dans les hangars

Chez les acteurs du commerce en ligne, l’activité bat son plein. C’est le cas dans un vaste entrepôt en région grenobloise. Line, 29 ans, marche à vive allure dans les allées de cet entrepôt qui fait la taille de deux terrains de football. A l’aide d’un bras robot, elle place les articles les plus lourds dans des chariots avant de les mettre en paquet.

« C’est un travail avec un rythme assez soutenu. Je donne vraiment de ma personne », explique cette mère de famille, fan de Georges Brassens. Ces dernières années, les entreprises qui travaillent dans le secteur du commerce en ligne ont optimisé le système pour aller récupérer les paquets. Ainsi, le trajet des salariés est déterminé par un logiciel qui calcule le chemin le plus court aller prendre les différents objets. Dans les mois et les années à venir, le secteur devrait encore se développer.

Partager :