Comment dénicher une bonne assurance ?

113
Partager :
cmonweb

Trouver la bonne assurance pour la sécurité de sa maison n’est pas simple à faire. Surtout que de nos jours, les avis sur le sujet vont d’un extrême à un autre. Pour être sûr de faire son choix en toute objectivité, le mieux reste encore de comparer les offres. Voici les minimums à avoir dans un bon contrat d’assurance.

Un service adapté aux besoins de chacun

comment dénicher une bonne assurance ? Telle est la question. Et la meilleure réponse serait d’adapter les services en fonction de ses besoins. Certains ménages ont aujourd’hui souscrit un pack « Sérénité Habitat » ou « Eco Habitat ». Leur but n’était pas simplement de minimiser les frais d’entretien de la maison en cas de panne de plomberie ou d’électricité. Il était aussi question de payer 20 à 45 % de moins sa facture de chauffage. En effet, ce type de service consiste à acheter et installer de nouveau système de chauffage de qualité pour éviter les déperditions qui coutent assez cher dans le quotidien.

A lire aussi : Comment comparer facilement les offres de crédit ?

Un service client de qualité

LE meilleur assureur se doit aussi d’accompagner ses clients pendant toute la durée du contrat. Il est ici question d’assistance juridique, mais pas seulement. Il doit être de l’obligation de l’assureur d’engager et de dépêcher une équipe sur place pour la réparation des fuites d’eau, des pannes dans les systèmes de la maison, etc. Conscient que la satisfaction de la clientèle dépend de son confort, les entreprises ne lésinent plus sur les moyens pour faire valoir leur professionnalisme. Ce genre d’intervention en a incité plus d’un à devenir des clients fidèles.

14 jours de réflexion

Signer un contrat d’assurance revient à faire un engagement commercial. Il faudra bien payer une certaine cotisation par mois ou par trimestre ou encore par année. Tout dépend du genre de document que l’on a signé et des termes de celui-ci. Il faut donc s’assurer de faire le bon choix.
Malgré tout, la loi sur la consommation oblige les professionnels à permettre aux nouveaux clients de réfléchir longuement à leur décision avant de rendre effectif le contrat. Ainsi, même après la signature, on a droit à 14 jours de réflexion avant d’entamer les versements.
Ce délai prend en compte les jours fériés et les week-ends. Durant ce laps de temps, on a le droit de changer d’avis et de résilier le contrat avant même qu’il ait commencé, et ce, sans pénalité. Il suffit d’en adresser une demande à l’assureur.

A lire également : Comment financer votre liberté deux-roues ?

Partager :