Comment choisir la meilleure formation de pilote d’avion amateur ?

621
Partager :
Comment choisir la meilleure formation de pilote d'avion amateur ?

Qui n’a jamais rêvé de voler à bord d’un avion en étant soi-même pilote de l’appareil ? Ce rêve est à porter de main, puisqu’il est aujourd’hui possible de suivre une formation pour obtenir son brevet de pilote. Mais, comment choisir la formation la plus adaptée au pilotage d’un petit avion ? Nous vous expliquons toutes les étapes en détail, du brevet d’initiation au pilotage, en passant par le diplôme européen.

Suivre une formation pour devenir pilote amateur, comment ça marche ?

Vous rêvez de devenir pilote amateur pour vous faire plaisir à bord d’un petit avion pour un vol de plaisance ? Si ce rêve d’enfant est dans l’esprit de nombreuses personnes, il est aujourd’hui tout à fait possible de le réaliser grâce à l’aide de professionnels. En effet, la formation et l’apprentissage pour la conduite d’un avion doivent se faire auprès de pilotes experts dans la formation et l’initiation aéronautique de néophytes.

A lire également : Classe verte : la hantise des parents, le bonheur des enfants

Pour une somme de plusieurs milliers d’euros (entre 4 500 € et près de 7 000 €), vous pourrez suivre une formation initiale suivie de plusieurs heures de conduite (45 heures minimum). C’est au terme de l’accomplissement de ces diverses étapes que vous pourrez décrocher votre brevet de pilotage.

S’inscrire en club aéronautique et suivre sa formation initiale

La première étape de votre longue formation pour devenir pilote amateur sera de vous inscrire dans l’un des quelques clubs aéronautiques officiels de France. C’est dans un de ces clubs que vous allez pouvoir passer votre brevet d’initiation aéronautique, ou BIA.

A découvrir également : Vols à la portière sur l'autoroute A1 : un phénomène néfaste pour le tourisme

Notez qu’il est possible de passer ce brevet dès l’âge de 13 ans, mais qu’il sera sans doute plus utile de le passer dans la même année et la continuité de vos heures de pilotage en avion. Le brevet d’initiation aéronautique consiste en la formation théorique de futurs pilotes. Ce brevet va alors vous enseigner les bases du pilotage en 40 heures, réparties sur 2 heures hebdomadaires.

Selon le club où vous allez vous rendre pour passer cette formation initiale et obtenir votre brevet théorique, vous aurez l’inscription à payer.

Le brevet de pilotage, l’étape clé pour tout pilote en devenir

Si le brevet théorique est une simple formalité, le brevet de pilotage est le véritable instant de grâce pour tous les futurs pilotes amateurs. Accessible dès 17 ans, il s’agit de la formation pratique pour apprendre le pilotage d’un avion. Obtenu après 45 heures de vol, le brevet de pilotage est soumis à l’évaluation d’un examinateur qui évaluera votre aptitude au pilotage.

Ces formations peuvent vous coûter cher, mais votre brevet de formation théorique peut vous débloquer une bourse allant jusqu’à 2 275 € pour aider au paiement de vos heures de pilotage. Aucun niveau d’étude ne vous sera demandé pour accéder à ce brevet de pilotage d’avion privé.

À terme, ce brevet vous donnera l’autorisation nécessaire pour piloter certains types d’avions comme pour le pilotage d’avions privés pour le loisir.

Comment choisir la meilleure formation de pilote d'avion amateur ?

Un diplôme européen pour le pilotage de plusieurs types d’appareils

Saviez-vous qu’il existait aussi un diplôme européen que vous pouviez passer ? Ce diplôme a pour vocation de vous laisser devenir pilote pour plusieurs types d’avions dont le pilotage varie. Ces formations d’aéronautique contrôlées par l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne, ou EASA, s’intitulent la Light Aircraft Pilote License ou licence de pilotage pour appareil aéronautique léger.

Grâce à ce diplôme, vous serez en mesure d’obtenir de nouvelles autorisations partout en Europe, tandis que le brevet de pilotage, cité plus haut, fonctionne à l’international. La licence européenne va vous donner accès à quatre diplômes pour le pilotage d’un avion, d’un hélicoptère, d’un ballon et, pour finir, d’un planeur.

À la différence du brevet de pilotage, le diplôme européen peut être accompli en 30 heures de pilotage seulement, ce qui est plus économique, mais qui ne vous laissera piloter qu’en Europe. C’est donc une solution plus économique, mais avec moins de liberté de mouvement.

L’aviation est donc mise à la portée de tous, mais il vous faudra tout de même prendre garde à certaines restrictions physiques, comme votre acuité visuelle ou votre taille.

Partager :