Internet: lieux de prédilection pour la rencontre lesbienne mais attention aux dérives!

251
Partager :
rencontre lesbienne comment choisir?

Comme tout autre célibataire, une femme lesbienne éprouve parfois des difficultés à se faire de nouvelles amies et à se caser avec un partenaire, il est donc tout à fait normale qu’elle se décide à utiliser Internet pour tenter de mettre fin à sa solitude. Mais qu’elles sont les solutions qui s’offrent à elle pour entrer en contact avec d’autres personnes compatibles ainsi que leur dérives et dangers potentiels (car chaque solution à ses avantages et ses inconvénients)? C’est à ces deux grandes questions que nous allons tenter de répondre -au moins partiellement puisque le sujet est très vaste et complexe- dans ce dossier sépécialement consacré aux femmes célibataires qui en pincent pour d’autres femmes homos…

Les solutions de rencontre en ligne

Lorsque l’on pense à la rencontre en ligne pour lesbiennes on pense tout de suite au site de rencontre mais comme nous le verrons par la suite, ce n’est pas le seul moyen de parvenir à rencontrer d’autres femmes sur le net. Si vous vous inscrivez sur un site de rencontre choisissez un site de niche uniquement ouvert aux femmes homos célibataires tel que http://www.femmesentrefemmes.com qui n’est ouvert qu’à cette audience et qu’aux relations sérieuses de type rencontre lesbienne, d’une part cela augmentera vos chances de trouver un partenaire hautement compatible et d’obtenir des résultats rapide et d’autre part cela évitera déjà une bonne partie des problèmes liés aux comptes créés par des personnes cherchant à tirer profit de vous en vous demandand de l’argent par exemple, ces chantages et autres entourloupes se concentrent plus sur les sites généralistes où le nombre de prois potentielles et plus élevé.

A lire aussi : 5 astuces pour protéger votre toit de l'hiver

Comme autre solutions il y a également les forums spécialisés, l’avantage est la proximité de la discussion et la confiance qui peut s’installer plus rapidement que sur un site de rencontre classique. Là aussi il y aura peu de problème quant aux personnes mal intentionnées car les modérateurs ont accès aux conversation publiques sur les sujets de discussions. En revanche lorsque la conversation bascule sur la messagerie privé il est conseillé de faire très attention et de ne donner ses coordonnées qu’aux personnes de confiances. Le problème des forums est leur nombre de membres qui est bien en dessous de celui des sites de rencontre…

A lire aussi : Les métiers et formations du développement durable

Finalement vous pouvez tenter votre chance sur Facebook, la proximité en sera d’autant plus efficace que ce réseau social est utilisé pour discuter avec ses proches, le fait de s’y rencontrer augmente la sensation de confiance et est propice à la promiscuitée virtuelle, imporant critère pour pouvoir se rencontrer IRL (in real life). Le danger en revanche est que la vie privée est moins protégé dans le sens où vos autres amis seront plus facilement au courant que vous draguez et que vous êtes lesbiennes (ce qui n’est pas toujours bon si vous n’avez pas fait votre coming-out…). De toute façon, les gens sont de plus en plus tolérants et respectueux envers les homos donc cela ne devrait bientôt plus être un problème!

Une multitudes d’horizons…

Il existe beaucoup de sites, forums, tchat, réseaux sociaux et communautés spécialisées et au moins l’une d’entre elles vous correspond. Par exemple à l’addresse http://www.rencontresenioretgay.com/m_13_la-seduction-en-ligne-entre-lesbiennes-seniors-en-10-lecons.html vous pouvez découvrir un site 100% spécialisé dans les rencontres pour seniors homos et les lesbiennes de plus de 50ans y sont les bienvenues pour essayer de trouver le bonheur auprès d’un autre membres inscrit sur le site.

Plétore d’autres communauté virtuelles spécialisés et taillées pour votre profil de célibataire existent et vous pouvez les trouver via une simple recherche sur votre moteur de recherche favoris. Le plus important et de suivre les conseils de sécurité prodigués dans cet article mais également sur les sites et plateformes de dating qui ont bien souvent une page réservée à ces mesures de précautions qu’il faut suivre.

Partager :