Les sites naturels à découvrir au Pérou

Terre de mystère et de légende, le Pérou est une destination qui ne cesse de fasciner et d’attirer les globe-trotters. Cette contrée d’Amérique latine est réputée pour ses vestiges remarquables, ses cultures variées et ses monuments historiques. Elle est une adresse de choix pour les écotouristes. En effet, ce pays possède des réserves exceptionnelles ou les amoureux de la nature pourront vivre des aventures inédites. Parmi les sanctuaires sauvages qui méritent le détour dans ce territoire, il y a le parc national de Huascarán. Cette aire protégée d’une superficie de 3 400 km² se trouve dans la région d’Ancash, à proximité de la ville de Huaraz. Elle abrite plusieurs lacs, glaciers ainsi que la plus haute chaîne de montagnes tropicale de la planète. Ce havre de paix est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il est un immanquable durant un circuit Pérou. Dans cette localité, les routards peuvent s’adonner à une multitude d’activités en plein air comme la randonnée, le parapente, l’escalade et le camping.

Pacaya-Samiria, une vaste réserve nationale du Pérou

La réserve nationale Pacaya-Samiria est une destination à ne pas rater pendant un circuit au Pérou. Cette immense étendue boisée d’une superficie de 20 400 km² se situe dans la région de Loreto, au nord du pays. Fondée en 1972, cette zone protégée a été créée pour préserver les écosystèmes typiques de la forêt basse de l’Amazonie péruvienne et sa diversité génétique. Elle est considérée comme la plus grande source de biodiversité de poisson du globe et est classée en tant que site Ramsar. Dans ce havre de paix, les voyageurs sont invités à faire une promenade en bateau sur les cours d’eau de ce parc. Cette activité leur permettra d’apercevoir des caïmans noirs, des dauphins roses, des lamantins et des loutres géantes. Les routards peuvent également faire un trek avec un guide local. Cette randonnée leur donnera l’opportunité de voir diverses espèces de mammifères tels que le jaguar, le singe hurleur, le puma ou encore le tapir. Elle offrira aussi aux touristes la chance de croiser des tribus indigènes qui vivent dans cette jungle.

Manú, une merveille naturelle et archéologique du Pérou

Le parc national de Manú est un must lors de circuits au Pérou. Ce sanctuaire sauvage se trouve à cheval entre les provinces de Manu et de Paucartambo, dans le sud-est du pays. Il s’étend sur près de 17 160 km² et est classé en tant que patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce lieu est réputé pour ses falaises argileuses couvertes de milliers de perroquets qui veulent se nourrir des sels minéraux contenus dans la terre. Dans cet endroit, les globe-trotters peuvent s’adonner à un safari avec un guide. Cette activité leur donnera l’occasion de photographier de nombreux animaux en voie de disparition comme le chat des Andes, l’ara militaire, le tapir du Brésil, le jaguar et la loutre géante. Elle offrira également aux routards l’opportunité de rencontrer certaines tribus qui ont élu domicile dans cette aire protégée, à l’exemple des Harakmbut, des Nahua, des Yora et des Matsigenka. Par ailleurs, un périple à Manú est une chance de visiter les fameux pétroglyphes de Pusharo. Ces motifs représentent une véritable énigme pour les chercheurs, car leurs significations et les auteurs sont inconnus.