Comment sortir un tampon dans le vagin ?

15
Partager :

L’utilisation d’un tampon peut être assez stressante pour une femme lorsqu’elle n’y est pas habituée. La situation peut devenir encore plus complexe lorsque le tampon se montre un peu plus difficile à enlever. Dans ces cas-là, il faut tenter de rester calme et de ne pas paniquer. Comment retirer un tampon dans le vagin ? Toutes les réponses dans cet article.

Se détendre

Au moment de sortir votre tampon, essayez d’être le plus détendu possible. Il peut arriver que le fil du tampon se casse, ce qui rend son retrait plus difficile. Néanmoins, même dans cette situation, la panique serait votre pire allié. Il est généralement recommandé de prendre une douche, un bain chaud ou toute autre chose qui pourrait vous aider à vous détendre au maximum.

A lire en complément : C’est le moment de louer un vidéoprojecteur

Il faut savoir que lorsque le tampon est inséré dans le vagin, il est juste retenu par les muscles présents à l’intérieur. La paroi étant assez étroite, une décontraction de ses muscles facilitera son retrait. C’est pour cela qu’il est vraiment important que vous soyez détendu. Plus vos muscles seront relâchés, plus il sera facile de faire sortir le tampon. Ayez à l’esprit qu’il est impossible que le tampon reste coincé éternellement dans votre vagin.

Trouver un endroit tranquille

La seconde étape sera de trouver un endroit tranquille. Retirer un tampon est d’abord et avant tout un geste intime. Installez-vous dans une pièce où vous pourrez vous détendre sans craindre d’être dérangé pendant un moment. Un endroit où vos frères, vos enfants ou tout autre membre de votre famille ne risquent pas de vous surprendre. La salle de bain et les toilettes seraient l’endroit le plus approprié.

A découvrir également : Bien-être: Découvrir les élixirs floraux

Une fois que vous avez trouvé un endroit tranquille, vous devez également vous mettre dans une position adéquate pour retirer le tampon. L’idéal serait de vous asseoir ou de vous accroupir. Il est également conseillé d’avoir un pied plus élevé que l’autre pour faciliter le processus. Vous pouvez poser votre pied sur le rebord de la baignoire ou alors sur une poubelle, comme il est aussi possible de simplement vous accroupir au-dessus de la cuvette des toilettes.

Par ailleurs, certains préfèrent rester allongés dans un lit pour retirer le tampon. Ce n’est pas l’idéal. Mais si vous êtes plus à l’aise ainsi, vous pouvez le faire. Une fois la position idéale trouvée, vous pouvez passer à l’étape suivante.

Retirer le tampon

Pour retirer le tampon, commencez par vous laver les mains. Vous devez avoir les mains propres à chaque fois que vous glissez vos doigts près de votre vagin, surtout si le fil du tampon est cassé. Ensuite, essayez de tirer délicatement sur la corde pour le faire sortir tout doucement.

Dans le cas où celle-ci serait cassée, essayez de pousser naturellement comme si vous tentiez de déféquer ou d’accoucher. Cela va grandement faciliter la descente du tampon et son retrait de votre vagin. N’oubliez surtout pas de toujours respirer durant la poussée. Inspirez lentement et expirez lorsque vous le faites descendre. Ensuite, vous allez introduire un doigt pour essayer de l’enlever. Pensez à lubrifier votre doigt pour faciliter son introduction dans le vagin, tout en expirant. Vous pouvez utiliser un miroir afin de voir ce qui se passe.

Que faire en cas d’échec ?

Dans le cas où vous auriez trop de difficultés à le retirer, n’hésitez surtout pas à vous faire aider. N’insistez pas trop longtemps et surtout évitez d’utiliser des objets pour tenter de le retirer. La meilleure solution serait de demander à quelqu’un de vous aider. Beaucoup de femmes ont honte de demander de l’aide dans ce type de situations et pourtant, c’est la meilleure chose à faire. Lorsqu’il reste trop longtemps à l’intérieur de votre vagin, le tampon peut provoquer une infection.

Si vous faites appel à une amie ou un membre de votre famille, assurez-vous qu’il porte des gants avant de tenter quoi que ce soit. La meilleure solution reste de faire appel à votre gynécologue. Avec son matériel et son expérience, il sera en mesure de vous aider au mieux.

Partager :