Broderie et sérigraphie, deux manières de marquer le coup sur vos vêtements

26
Partager :
impression-textile

impression-textileQue ce soit pour une fête d’entreprise, un voyage organisé par un club sportif, un mouvement de jeunesse, des vêtements professionnels ou encore un choix personnel, les vêtements brodés et sérigraphiés sont toujours autant appréciés pour marquer un vêtement.

La broderie et la sérigraphie se présentent comme deux procédés différents en matière de marquage textile. Chacun des procédés possède ses traits caractéristiques et est apprécié en raison de ceux-ci. Les prix varient selon la technique et le motif choisis.

La broderie sur textile

Prenons le cas de la broderie. Cette technique de marquage sur textile se veut plus noble, plus prestigieuse. Les motifs marqués sont littéralement brodés dans le textile et ressortent à la surface du textile avec un véritable effet 3D. Le fil extrêmement résistant ne s’abîme que très rarement au lavage. C’est plutôt à l’usure qu’il s’expose avec le plus de risques de se voir abîmer. Le rendu est souvent excellent et il assure une longue durée de vie. La broderie est possible sur tout type de support tels que les t-shirts, les sweats, les pantalons, les polos, les chemises, les casquettes ou encore les vêtements de travail.

La sérigraphie sur textile

Venons-en au cas de la sérigraphie. C’est la technique de marquage sur textile la plus utilisée aujourd’hui dans le monde. Elle fonctionne sur base de la technique du pochoir. C’est-à-dire qu’on pose et fixe le textile sur une planche. Ensuite un tamis comportant les formes désirées selon la demande du client sera placé sur le textile. Une fois que le dispositif de marquage est en place, le sérigraphe prend alors le relais en opérant des mouvements de va-et-vient pour étaler la couleur au travers du tamis grâce à une racle. Une partie de l’encre pénètre dans le vêtement et l’autre partie reste en surface pour donner un rendu optimal.

Partager :