Vins originaux : jouissez pleinement de ses qualités

Vins originaux : quelles conditions optimales pour les conserver ?

Il est important de bien conserver les vins originaux faute de quoi il risque de perdre ses qualités gustatives. C’est là une question que tout connaisseur ou amateur de vin doit se poser. Peu importe que ce soit un vin de garde ou à consommer rapidement, il est absolument nécessaire de le stocker dans les meilleures conditions. Ne pas respecter ces dispositions revient à le condamner à une dégradation lente et irréversible de ses qualités.

Vins originaux : la température idéale de la cave

Les vins originaux doivent être stockés à une température oscillant entre 10 et 13°C. C’est dans cette amplitude qu’ils pourront vieillir naturellement tout en gardant leurs qualités organoleptiques (substances capables d’impressionner les récepteurs sensoriels). Les températures en dessous de 10°C peuvent ralentir ou arrêter le processus de vieillissement, tandis que les températures au-dessus de 13°C auront l’effet inverse. Des faibles écarts de température sont acceptables, et même souhaitables pour permettre d’accélérer délicatement le processus de vieillissement. Si vous optez, par exemple, pour des vins originaux bordelais sachez que la température de dégustation se situe entre 17 et 18°C. Vous bénéficierez ainsi pleinement de leurs bouquets.

L’oxydation : l’ennemi de tous les vins

Le réglage de la température doit être accompagné de celui de l’hygrométrie, un autre facteur très important dans la conservation des vins originaux. L’hygrométrie doit être au moins égale à 70 % d’humidité. Les caves trop sèches peuvent dessécher le bouchon de liège qui viendrait à se rétracter causant ainsi une perte dans l’hermétisme de la bouteille. Le plus grand risque et l’un des plus importants est l’oxydation du vin.

Conditions de stockage optimum

La règle est la même pour tous les vins : les vins originaux doivent être conservés couchés. Ils gardent ainsi le contact avec le bouchon qui restera humide et peu sujet à la détérioration, car une baisse d’humidité risque d’altérer le vin comme on l’a vu auparavant.

Les secousses conservent les tanins en suspension en réveillant au même temps certaines bactéries. Si votre cave est portée à subir des vibrations, il est donc conseillé d’installer des systèmes d’amortissement.

Votre cave doit être ventilée efficacement et continuellement afin d’éviter le développement de moisissures et des mauvaises odeurs.

Des nombreuses personnes se demandent pourquoi l’éclairage des caves à vin est si faible. La raison est que la lumière en excès peut causer également l’oxydation des vins originaux, car c’est un produit luminophobe (qui craint la lumière). De la lumière bien dosée ne peut pas lui fera du mal, mais l’obscurité reste sa meilleure amie.

Réunir toutes ces conditions n’est pas toujours chose aisée, mais ce sont là les conditions indispensables pour conserver vos vins originaux et jouir des plaisirs qu’ils vous procureront lors de la dégustation.