Les risques de la vente réméré

Le Réméré Immobilier, une solution envisageable lorsque toutes les autres possibilités de restructuration de crédits n’ont pas portées leurs fruits. Il permet de contourner les critères bancaires traditionnels en faisant appel à des investisseurs privés ou des marchands de biens étant donné que c’est  un pacte par lequel le vendeur se réserve de reprendre à tout moment la chose vendue moyennant la restitution du prix. Une offre intéressante avec laquelle on doit quand même être vigilent, car pour tout offre il y a des risques.

Fonctionnement d’un rémérer immobilier

Cette solution est intéressante dans le cas où vous tenez fermement à la conservation de votre bien immobilier puisque si vous avez trop de crédits et que vous êtes éligibles au réméré immobilier, vous pouvez faire l’économie de tous les frais d’intermédiaires et du montage financier en revendant votre bien immobilier et en devenant locataire le temps de retrouver une stabilité financière. Et dans le cas où vous seriez propriétaire et que le rachat de crédit n’a pas fonctionné dans une banque spécialisée, vous pouvez tenter de faire un réméré immobilier pour éviter d’avoir à vendre votre bien immobilier et de redevenir locataire.

Les risques

Nous arrivons à un sujet assez délicat, en ce qui concerne les risques. En premier lieu, vous serez contraint à vendre votre bien immobilier à un marchand de bien pour un prix compris entre 50 et 70% de sa valeur réelle. Le but de cette vente étant de vous permettre de rembourser tous vos crédits pour pouvoir racheter votre bien immobilier après une période de location qui vous aura permis de faire lever les fichages FCC ou FICP qui vous empêchaient d’emprunter auprès d’une banque. Aussi, le risque le plus évident est alors que vous ne puissiez pas racheter votre bien immobilier une fois les prêts remboursés et les fichages levés. De plus, il vous faudra répondre à 2 questions d’une importance capitale: votre emploi est-il assuré sur les deux prochaines années ? Et votre endettement sera t il inférieur à 33% de vos revenus lorsque vous aurez besoin d’emprunter à nouveau pour racheter votre bien immobilier ?

Toutefois, vous pourrez faire des simulations d’assurances avant de vous lancer dans le rémérer immobilier pour peser tout risque existant, des comparateur assurance en ligne seront à votre disposition.