L’entretien du gazon synthétique

Tout d’abord, il est primordial de bien choisir la qualité de son gazon artificiel afin d’éviter les mauvaises surprises au fil des années. Pour cela il est fortement recommandé d’opter pour des fabrications françaises, hollandaises ou encore belges, car ces fabricants spécialistes détiennent une grande et expérimentée tradition du gazon synthétique, d’où la reconnaissance au niveau mondial, leurs matériels très innovateurs offrent une qualité de finition irréprochable.

L’importance de la provenance des fibres utilisées est décisive pour le gazon synthétique, en effet la qualité des fibres synthétiques représente environ 80% du prix du gazon donc de sa qualité.

Voici un récapitulatif des différentes fibres :

  • Polypropylène : Matière milieu de gamme.
  • Polyéthylène : Matière haut de gamme, très douce.
  • Polyamide : Matière la plus noble et donc plus cher.

Bon à savoir : Le symbole « fabrication CE » n’est pas forcément un produit européen, il peut être asiatique ou autre…

Le gazon artificiel s’applique sur tout type de support (béton, bois, terre, sable etc.) et selon le matériel choisi il peut être collé ou cloué.

Parlons maintenant de l’entretien.

L’entretien du gazon synthétique consiste tout d’abord à évacuer les différents éléments qui pourraient s’y déposer et à long terme l’abimer. En ce qui concerne l’entretien extérieur, Il est nécessaire de cela se munir d’un balai à feuille, d’un râteau en plastique ou d’un souffleur pour pouvoir enlever les feuilles mortes par exemple ou tous les dépôts apporter par le vent comme les emballages… Il ne faut surtout pas utiliser un balai en métal car celui-ci risquerait de déchirer ou d’arracher les fibres du gazon artificiel.

Pour entretenir un gazon synthétique intérieur ou une terrasse, il est conseillé de faire au plus simple donc d’utiliser un aspirateur.