Le Kenya, une destination à privilégier pour un safari

La majorité des touristes foulant leurs pieds en Afrique pour la première fois ont souvent une seule idée en tête, entreprendre un safari. Le fait d’observer les mammifères africains à l’état sauvage constitue une expérience inédite pour certains voyageurs, car le comportement des animaux est quasiment différent de ceux que l’on élève dans un zoo. En effet, dans la nature, chaque espèce est contrainte à divers dangers et lutte constamment à leur propre survie. Pour rencontrer quelques mammifères typiques africains, les bourlingueurs pourront, à titre d’exemple, envisager des vacancesKenya. Pour information, ce pays compte de nombreuses aires protégées réputées. Le parc national d’Amboseli est, par exemple, une excellente adresse pour commencer des aventures. Il se trouve au nord du fameux Kilimandjaro, près de la Tanzanie. Sur place, les spécimens que l’on croise fréquemment sont les gnous, les hyènes tachetées, les hippopotames, les éléphants, les girafes, les zèbres, etc.

Exploration de la réserve nationale du Masai Mara

Pour la suite de leur circuit Afrique au Kenya, les bourlingueurs pourront se rendre dans une autre réserve du territoire, notamment au Masaï Mara qui est localisé dans le sud-ouest du pays. Tout comme le parc national d’Amboseli, cette aire protégée constitue un refuge naturel pour des milliers d’herbivores, dont des gazelles de Grant, des damalisques, des buffles, des céphalophes, des éléphants, des guibs, des gnous, etc. En outre, les globe-trotters ont le choix entre plusieurs moyens de déplacement lorsqu’ils effectueront un safari au Masai Mara. Les groupes de touristes, par exemple, optent souvent pour un minibus avec un toit ouvert quand ils sillonnent les brousses. Quant aux familles en vacances, elles prendront un dirigeable. Il faut savoir que ce type de locomotion permet d’apprécier la beauté de la réserve depuis le ciel et d’admirer ses occupants tout en ne les dérangeant pas. Enfin, le 4×4 reste un incontournable auprès de nombreux visiteurs.

La plongée sous-marine, une autre activité possible lors des vacances au Kenya

Même si le safari reste l’attraction favorite des nouveaux venus effectuant leurs séjours dans les contrées kenyanes, la plongée sous-marine constitue aussi une activité envisageable. À titre d’information, le territoire compte de nombreux spots où les professionnels et les novices pourront pratiquer cette discipline. Pour s’initier à une première séance de randonnée aquatique, les globe-trotters auront la possibilité de s’inscrire auprès d’un club de plongée. En consultant des forums de voyage, ils pourront sûrement en trouver. Par ailleurs, parmi les sites de plongée qu’il faut retenir, il y a celui de Watamu, KisiteMpungutiou encore Kilifi. Le spot de Watamu situé dans l’océan Indien, par exemple, convientégalement bien aux plongeurs expérimentés qu’aux débutants. Les spécimens marins que l’on y rencontre souvent sont les tortues vertes, les raiesmanta, les poissons des récifs ou  des baleines à bosse qui sont visibles entre les mois de septembre et de décembre.