IPBX, Centrex : quelle solution de téléphonie IP choisir ?

Lorsque vient le moment d’adopter une solution de téléphonie pour son entreprise, le choix peut se révéler complexe. D’autant plus que les offres en matière de ToIP (Telephony Over Internet Protocol) ne sont pas toujours très claires chez certains opérateurs télécoms. Pour mieux les comprendre, voyons ce qui se cache derrière les termes de Centrex et d’IPBX dont on entend le plus souvent parler.

Différence entre IPBX et Centrex

IPBX et Centrex sont les deux principales solutions de téléphonies sur IP proposées par les opérateurs à destination des professionnels. Bien que proches sur les technologies employées, leur mode de fonctionnement diffère néanmoins. La première grande différence concerne leur localisation physique. Là où le serveur IPBX (Internet Protocol Branch eXchange) sera le plus souvent placé côté client, le Centrex est, quant à lui, hébergé au sein du cœur de réseau de l’opérateur. L’autre aspect sur lequel les deux solutions divergent est lié à leur intégration à d’autres services de l’entreprise.

Centrex : une offre majoritairement réservée aux TPE

De par sa conception, le Centrex se destine principalement aux petites structures. Il s’agit d’une solution mutualisée et standardisée qui n’offre que peu de personnalisations possibles. On estime, généralement, qu’un Centrex est adapté pour une TPE d’une dizaine de lignes téléphoniques. Cependant, certains opérateurs sont capables de gérer efficacement la montée en charge de leurs clients dans une certaine mesure. De plus, les services proposés par les solutions de type Centrex restent très basiques.

IPBX : davantage de flexibilité pour les PME et grandes entreprises

En opposition au Centrex, l’IPBX est dédié à un client en particulier. Il permet, de ce fait, une configuration et une personnalisation plus poussée. Fonctionnant sur le même principe qu’un autocommutateur PABX classique (mais en IP cette fois), l’IPBX permet aux entreprises de bénéficier d’un véritable standard téléphonique. Parallèlement à cela, il est possible, par exemple, de le faire interagir avec un PGI (Progiciel de Gestion Intégré). Il est à noter que les opérateurs de télécommunication proposent désormais des services de convergence fixe et mobile. Avec un seul numéro, les collaborateurs de l’entreprise peuvent être joints aussi bien sur leur téléphone de bureau que sur leur portable en déplacement.