Habitation: tranquillité et pièce sécurisée vont-elles de paire?

C’est la tendance du moment. Les pièces sécurisées, également appelées panic room et safe room, envahissent nos maisons. Autrefois réservées à une élite, elles trouvent désormais leur place dans les maisons de Monsieur et Madame Tout-le-Monde. Pièce sécurisé: caprice, coquetterie ou véritable nécessité? Décryptage. 

Habitation: tranquillité et pièce sécurisée vont-elles de paire?

À ne pas confondre avec les « Escape Room« , les panic room ont été popularisées il y a maintenant quelques quinze années d’ici par l’intermédiaire du film de David Fincher avec, en vedette, la talentueuse Jodie Foster.

Si les principaux chefs d’États ne cachent pas en disposer, les stars en sont également friandes. Georges et Amal Clooney, Rita Ora, Kim Kardashian et Kanye West, Mark Zuckerberg, Lady Gaga et la famille Beckham n’en sont que quelques exemples.

Les établissements à risques en sont généralement pourvus également. Citons les banques et autres bijouteries, notamment.

Reste que, depuis peu, ces pièces sécurisées prennent également place dans les habitations de ménages lambda, comme vous et moi. Pourquoi? Explications.

Un contexte favorable

Alarmes, détecteurs de mouvements, vitres renforcées et portes blindées semblent ne plus suffirent pour se sentir en sécurité. Le must-have, désormais, n’est autre que la panic room. La panic room consiste, comme son nom le laisse à penser, en une pièce de repli où demeurer en cas d’attaque extérieure. De la plus basique à la plus sophistiquée, la panic room a donc vocation à protéger biens et personnes des cambrioleurs, principalement.

Quant à savoir pourquoi nous sommes chaque jour plus nombreux à nous tourner vers ce type de dispositif, il suffit de se pencher un instant sur le contexte actuel. Le nombre de cambriolages ne cesse d’augmenter. À quoi il faut adjoindre un certain sentiment d’insécurité lié aux récents et nombreux attentats. Il n’en fallait pas plus pour transformer cave, placard et dressing en véritables forteresses imprenables.

Onéreuses, ces panic room n’en demeurent pas moins très efficaces. Si elles ne peuvent être qualifiées de nécessaires lorsqu’elles ne se justifient pas, reste qu’elles permettent d’assurer la sécurité des occupants d’une maison tout en tenant certains objets de valeur ou sensibles à l’abri des regards indiscrets et des personnes mal intentionnées.

Face à ce succès de masse, ces dernières pourraient à l’avenir se démocratiser, rendant la tâche des voleurs davantage complexe. Prévisions hasardeuses? Réalité? Seul l’avenir nous le dira! Reste que le concept ne cesse de se perfectionner. Notez qu’il en existe de toutes les dimensions et pour toutes les bourses ou presque!

Plus d’informations ici.