FAAA : une association qui lutte contre l’abandon des animaux

Pour la plupart d’entre nous, la saison estivale est un moment de penser à la plage, la mer ou les vacances. Mais il y a d’autres sujets considérés malheureusement comme superflus pendant ce temps : abandonner ses animaux domestiques en vacances. Tous les ans, on découvre environ 60 000 chiens et chats qui sont perdus ou délaissés par leur propriétaire aux extrémités des refuges ou depuis les endroits de passage. Pour mettre fin à cette circonstance, la FAAA ou la Fondation Assistance Aux Animaux met en place un refuge dédié aux animaux délaissés ou maltraités.

Pourquoi ne pas adopter ces animaux ?

L’adoption d’un animal est un comportement généreux et bien pensé afin de cesser l’abandon des animaux. Ces derniers ne doivent pas être victimes de la faim, des individus malveillants ou des accidents de la route. C’est pourquoi il y a des associations pour la protection des animaux comme la Fondation assistance aux animaux qui luttent tous les ans contre les abandons. La sensibilisation a été donc mise en place afin de faire comprendre à tous les maîtres que délaisser son animal est un acte inhumain, d’autant plus que celui-ci est vulnérable et généralement très affectueux à son propriétaire.

De plus, l’abandon d’un animal est réprimé par la loi du Code pénal dans son article 521-1.  À ce titre, le propriétaire qui délaisse son animal risque de courir une peine de 2 ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende.

Les vacances ne doivent pas du tout être la raison d’abandon de ses animaux, car sachez qu’il existe par exemple des plages ouvertes aux animaux, des établissements pour l’accueil d’animaux ainsi que des informations pratiques pour le voyage sans avoir besoin de quitter son compagnon. Il est envisageable de recourir également à un refuge ou une association dans le but de localiser l’animal au cas où vous ne pouvez l’amener avec vous en saison estivale. Il convient aussi de noter qu’il existe des bénévoles pouvant vous offrir un service intéressant en gardant provisoirement votre animal.

Faire un don est aussi un acte généreux

Parfois, les refuges ou les associations comme la FAAA manquent de possibilités pour bien s’occuper des animaux abandonnés. Dans ce cas, vous pouvez faire un petit don pour pouvoir nourrir suffisamment par exemple un chat ou un chien durant plusieurs mois ou encore pour pouvoir soigner un animal blessé à la suite d’une maltraitance. Sinon, vous pouvez adopter l’animal installé au refuge. À ce stade, le refuge peut vous réclamer certains frais contribuant à prendre en soin adéquatement l’animal ou liés par exemple à sa vaccination, stérilisation, tatouage, soins vétérinaires…