Quand les bijoux se font rebelles

Les bijoux que l’on trouve en grande majorité sur le marché sont en général dans un style conventionnel et en rapport avec le raffinement. Tout du moins, c’est presque toujours le cas, sauf pour Alice Hubert qui a une conception toute différente des bijoux.

Décalés, originaux, voire provocateurs

Quand un magazine ou un webzine vous parle de bijoux, c’est généralement pour en vanter la beauté, le raffinement, le chic qui s’en dégage.
Mais ce n’est pas du tout la vision qu’en a Alice Hubert, une créatrice parisienne de bijoux. Cette trentenaire qui est à la Une du magazine en ligne BijoutierHorloger cette semaine, a débuté comme bien des créatrices autodidactes, en vendant ses créations aux copines et copines de copines.

En 2011, elle fait parler d’elle lorsque l’actrice française Romane Bohringer fait son apparition dans deux émissions de télévision avec le collier « La fumeuse ».

collier la fumeuse Alice Hubert

Les femmes a la recherche de bijoux non conventionnels, décalés et originaux se précipitent sur les créations de Alice Hubert, en particulier sur la collection « Les injurieuses » dont le succès ne s’est toujours pas démenti à ce jour.

Cette collection qui est toujours produite à Paris par les propres mains de la créatrice est gravée de mots doux comme « Impudente, charmeuse, lascive », certains textes étant même bien plus crus.

Collier Lady Day
Collier Lady Day

Nulook, Lady day, Splatch !, Ex Voto, des collections qui, à l’image de leur appellation, ne manquent pas de mordant, voire d’un brin de provoc. Si tel n’est toutefois pas votre but mais que vous cherchez tout de même des bijoux atypiques, ne manquez pas alors d’aller jeter un œil aux autres collections d’Alice Hubert telles que « Coquillages et crustacés » ou encore « Lady Day ».